Aller au menu Aller au contenu
INPG Entreprise S.A.
Because innovation drives competition

Filiale de valorisation de Grenoble INP
INPG Entreprise S.A.
INPG Entreprise S.A.
< >

> Contrats industriels > Contrats Européens

Contrats Européens

Nous assurons le suivi administratif des projets Européens suivants :


 

NANONETS 2 SENSE


Nanonets2Sense est un projet de Recherche et d'Innovation européen, financé par le Programme cadre Horizon2020. Il propose une nouvelle approche technologique pour le développement de capteurs de prédiagnostic médical économiques et performants.

En effet, aujourd’hui, le secteur médical a besoin de capteurs de pré-diagnostic et de surveillance médicale qui soient directement utilisables au chevet du patient. L’une des solutions les plus prometteuses consiste à utiliser des nanofils semi-conducteurs, du fait de leur grande sensibilité à tout ce qui peut modifier leur surface. Cependant, leur intégration dans un système CMOS comprenant à la fois la partie sensible du capteur et le circuit de mesure fait appel à des technologies coûteuses, ce qui a freiné leur développement.


Du fait de leur structure cristalline en réseau non organisés de nanofils (pour "NANOstructured NETwork"), les nanonets se prêtent au contraire très bien à une intégration 3D compacte et bas coût, utilisant des technologies de faible résolution. Peu coûteux à intégrer et très sensibles aux modifications de surface, les « nanonets » présentent des propriétés qui pourraient être mises à profit dans le domaine du diagnostic médical. Grenoble INP détient, en outre, un brevet protégeant une technique de frittage assurant la cohésion du nanonet et augmentant sa conductance, tout en améliorant son adhésion au substrat.

Pour valider le concept, Nanonets2sense prévoit la fabrication de démonstrateurs dédiés à la détection de deux types de biomolécules : l’une présente en forte quantité dans l’haleine des patients diabétiques pendant une crise d’hypoglycémie, l’autre fournissant un modèle pour la détection d'ADN circulant dans le sang pour la surveillance de l’évolution des tumeurs cancéreuses.

Un consortium resserré, impliquant des partenaires aux compétences parfaitement complémentaires, a été créé. Il comprend deux partenaires académiques (FMNT en France et KTH en Suède), une grande entreprise intervenant comme fondeur de circuits CMOS notamment dans le domaine des capteurs (ams AG en Autriche), une PME travaillant sur la détection de gaz (ams Sensors UK Ltd au Royaume-Uni), et l'Institut européen SINANO Institute.

Accédez au site Internet : http://www.nanonets2sense.eu/

NEREID



 




The NEREID project (“NanoElectronics Roadmap for Europe: Identification and Dissemination”) is dedicated to map the future of European Nanoelectronics. Started in November 2015, NEREID is a Cooperation and Support action that has received funding for three years from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 685559.

NEREID’s objective is to develop a roadmap for the European nanoelecronics industry, starting from the needs of applications and leveraging the strengths of the European eco-system. In addition, it will lead to an early benchmark/identification of promising novel nanoelectronic technologies, and an identification of bottlenecks all along the innovation (value) chain.

Website : https://www.nereid-h2020.eu/

Mais aussi...


 

DREAM (2013 - 2016)

logo dream

Lancé en septembre 2013, le projet collaboratif DREAM (2013-2016) réunit 12 partenaires académiques et industriels provenant de 7 pays européens. Financé à hauteur de 3 750 000 euros par le 7ème Programme-Cadre de Recherche et de Développement (PCRD) de l’Union Européenne, ce projet est mené par Raphaël Caire du laboratoire G2Elab - Institut Polytechnique de Grenoble.


Ce projet prometteur établira les bases d’une approche novatrice de gestion hétérarchique des réseaux électriques complexes en offrant de nouveaux mécanismes pour une intégration stable et rentable des sources d’énergie renouvelable distribuées. Il établit également les bases d’une plus grande implication du consommateur dans l’utilisation économique et écologique de l’électricité.
DREAM démontrera la faisabilité économique et technique de ces nouveaux mécanismes de contrôle grâce à plusieurs pilotes réels et de petite taille dédiés à différents cas d’utilisation. Des simulations informatiques seront également utilisées pour étudier une future extensibilité.


De plus, la viabilité économique sera modélisée et examinée pour les divers acteurs du réseau en tenant compte de l’imprévisibilité de la production d’énergie des consommateurs, de la dynamique du marché, des nouveaux schémas de régulation et de l’adoption des mécanismes DREAM dans le temps.
Le projet comprend également la dissémination des résultats auprès d’une vaste communauté.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://www.dream-smartgrid.eu/


Coordinateur scientifique et pilote du projet : Raphaël Caire

NANOFUNCTION (2010 - 2013)

Logo Nanofunction

Lancé en septembre 2010, le Réseau d’Excellence NANOFUNCTION réunit 15 partenaires académiques et industriels issus de 10 pays européens. Financé par le 7e Programme Cadre de Recherche et Développement (FP7), il est piloté par IMEP-LAHC, laboratoire de Grenoble INP, l’Institut Sinano et INPG Entreprise SA pour la coordination financière et administrative du projet.


Ambitieux, le projet NANOFUNCTION prévoit l'intégration d'éminents laboratoires de recherche afin de consolider l'excellence scientifique et technologique européenne dans le domaine des nanostructures et nanocomposants innovants pour intégrer de nouvelles fonctionnalités sur puces CMOS. La mission prévoit également la dissémination des résultats à une large communauté scientifique et industrielle. Le consortium de 15 laboratoires partenaires travaille en étroite collaboration avec l'industrie européenne du secteur en leur fournissant données et savoir-faire. Cette interaction vise à renforcer l'intégration européenne en nanoélectronique, sélectionner les concepts et dispositifs les plus prometteurs et conforter la position prééminente de l'Europe dans le domaine nanoélectronique durant les prochaines décennies.

Le management du projet est conduit par le laboratoire IMEP-LAHC (DR Francis Balestra) au sein de Grenoble INP, l'Institut Sinano et enfin INPG Entreprise SA (IESA) pour la coordination financière et administrative.

C'est la deuxième collaboration de cet ordre entre Grenoble INP et sa filiale IESA, après l'expérience réussie du pilotage de NANOSIL (2008-2011).


Suivez toute l'actualité de Nanofunction sur : http://www.nanofunction.eu

NANOSIL (2007 - 2011)

Logo Nanosil

Décembre 2007, INPG Entreprise SA signe son premier contrat avec la Commission Européenne et accède aux fonctions de Coordinateur administratif et financier du projet de recherche scientifique NANOSIL.

NANOSIL constitue un réseau d'excellence au sein du 7e Programme-Cadre de Recherche et Développement (PCRD) dont l'objectif est d'accroître la compétitivité de l'Europe, conformément à la stratégie de Lisbonne. Domaine concerné : matériaux et dispositifs nanoélectroniques silicium pour les circuits intégrés à échelle tera.


Une coopération recherche et industrie

Le projet réunit 29 partenaires - instituts de recherche et industriels - issus de 12 pays. Il vise à maintenir, pour les 30 années à venir, l'excellence scientifique et technique de la recherche européenne publique et industrielle. Il doit également assurer la dissémination du savoir.

Trois années de partenariat

Interface unique entre la Commission européenne et l'ensemble des partenaires, INPG Entreprise SA assure le management financier, juridique et administratif de l'ensemble du projet, durant 3 ans. La mission inclut notamment le suivi des échéances financières contractuelles et la ventilation des fonds entre les partenaires (4,3 millions d'euros). A noter que c'est Grenoble INP qui assure la coordination scientifique de NANOSIL.

VISIONAIR (2011 - 2015)


logo visionair

Lancée le 1er février 2011, Visionair est une infrastructure européenne soutenue par le 7e Programme-cadre de recherche et de développement (PCRD) pour un total de 6.5 millions d'euros. Elle regroupe des installations de visualisation et d'interaction de haut niveau, parmi lesquelles la plate-forme technologique GI-Nova de Grenoble INP. Pilote du projet, Frédéric Noël (laboratoire G-SCOP) coordonne 25 partenaires européens issus de 12 pays, s'appuyant sur des réseaux d'excellence de recherche tels que EMIRAcle, Intuition et Aim@shape.


Ces ressources mutualisées sont accessibles aux chercheurs de la communauté européenne et mondiale. Ils peuvent à la fois accéder physiquement aux instruments ou à des services virtuels : un accès libre et total aux logiciels de visualisation leur est proposé, tandis que l'accès physique aux plates-formes de haut niveau est accordé gratuitement aux scientifiques dont les projets de recherche ont été sélectionnés.

Découvrez la fiche de présentation de Visionair et plus d'actualités sur www.infra-visionair.eu.
Egalement la carte de toutes les plates-formes Visionair en Europe (saisir Visionair dans le champ "Search").

Coordinateur scientifique: Frédéric Noël

mise à jour le 25 février 2019

anglais
Grenoble INP Entreprise
INPG ENTREPRISE S.A
Site Phelma-Minatec - 3 Parvis Louis Néel - CS 50257 - 38016 Grenoble Cedex 1
Tel: +33 (0)4 76 57 45 70 - Fax: +33 (0)4 76 57 45 97
S.A. au capital de 1 500 000 € - SIRET n° 382 060 325 000 34 - APE 7112B
Univ. Grenoble Alpes